top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurNathalie Cosijns

L'EMDR , une thérapie pour guérir.


Cette technique psychocorporelle a pour but d’apaiser les peurs, les angoisses ainsi que les traumatismes en stimulant un processus inné de guérison psychique.



En d’autres termes, l’EMDR signifie

Eye Movement Desensitisation and Reprocessing.



Elle a été développée en 1987 par la Dre Francine Shapiro, psychologue américaine, qui a découvert l’effet positif des mouvements oculaires (regarder de gauche à droite) en combinaison avec le traitement des souvenirs, afin de diminuer la détresse émotionnelle et de traiter l’état de stress post-traumatique.

Approuvée par les hauts standards américains en termes d’efficacité thérapeutique pour l’État de stress post-traumatique, l’EMDR est maintenant qualifiée d’approche psychothérapeutique en soi.

Elle peut également être utilisée dans le traitement d’autres problématiques, telles que : anxiété, dépression, souvenirs perturbateurs, problèmes relationnels, dépendances, troubles alimentaires, etc.


Comment l’EMDR fonctionne ? En temps normal, le cerveau arrive à digérer les événements vécus. L’individu peut alors se rappeler avoir vécu un moment très difficile, mais lorsqu’il se le remémore, il ne revit pas les mêmes émotions intenses et n’en est pas perturbé. Or, il arrive que certains événements ne soient pas suffisamment bien traités par le cerveau. Les images, souvenirs, odeurs, sensations, pensées négatives, etc. Sont alors «imprimés» dans la mémoire sans être modifiés/intégrés. Au moment présent, la personne qui repense à un événement, de façon volontaire ou non, peut alors ressentir la même intensité émotionnelle que lors de l’événement, le « revivre » avec les mêmes sensations, émotions, odeurs, etc. L’objectif de l’EMDR est donc d’aider le cerveau à reprendre son travail, c’est-à-dire digérer le souvenir et intégrer de l’information adaptative, afin de se libérer de la charge émotionnelle qui n’est plus adaptée au moment présent.


L’être humain a des capacités intrinsèques lui permettant de se guérir lui-même lors de situations traumatiques. Pourtant, dans certains cas (lorsque le traumatisme est trop fort, ou lorsqu’il survient dans une situation de vulnérabilité extrême du patient), ces capacités cessent de fonctionner. La thérapie EMDR permettrait de débloquer les informations liées au traumatisme qui sont figées dans le temps (et le cerveau) et donc de réactiver les capacités naturelles cérébrales qui nous aident à guérir. Cette prise en charge est destinée pour tous et toutes, ado et adultes, ayant le besoin de s’apaiser face à des souffrances émotionnelles intenses. EMDR et Estime de soi Les techniques EMDR renforcent également l’estime de soi et la confiance en soi avec la possibilité de transformer les croyances négatives et croyances positives, riche de sens et plus en lien avec qui nous sommes vraiment. Nous identifions ensemble des croyances désagréables telles que : « Je suis nul, je ne mérite pas d’être aimé… » Le cerveau va retraiter l'expérience et donc effacer les émotions sensations et croyances désagréables. Grâce à l’EMDR, ces croyances seront désensibilisées très rapidement et remplacées part de nouvelles croyances positives. « Je mérite d’être heureuse dans mes relations. » Nous travaillerons donc sur des événements liés à l'enfance, qui ont pu encoder des informations désagréables dans le cerveau gauche sous forme d'image, de mots et sensations physiques. (Suggestions négatives répétées des parents ou du système éducatif.


Depuis près de de 30 ans la thérapie EMDR a prouvé son efficacité à travers de très nombreuses études scientifiques contrôlées mises en place par des chercheurs et cliniciens du monde entier.






18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page